Document sans nom accueil présentation articles agenda documentation livre d'or contact Paul Lombard Martigues
 
Les Martégaux sont des "chevaux rétifs" - Ajoutée le 25/07/2011 à 20:32.
 
 

" MONSIEUR LE PRÉFET,
LES MARTEGAUX SONT DES « CHEVAUX RETIFS »"

C’est la phrase « imagée » qu’avait prononcée vers les années 65, Francis TURCAN, notre Maire de l’époque, à Monsieur le Préfet du moment sur un sujet (je ne me souviens plus lequel) où nous voulions affirmer la nette opposition de la ville de Martigues aux propositions de l’autorité de tutelle.
 
Cette répartie nous avait bien amusés, Clément ESCOFFIER et moi-même qui assistions à cette réunion, mais elle exprimait avec un certain humour et avec vigueur le caractère des Martégaux.
 
Car il faut bien le dire notre Ville a souvent été malmenée par l’Histoire et il a fallu bien du courage et de la détermination pour préserver notre « petite patrie ».
 
Ce qui a été notre force jusqu’à présent, c’est notre liberté d’expression au-delà des dogmes politiques ou autres, pas d’ordres des « appareils », un pragmatisme dans tous les cas de figure et dans toutes nos décisions.
 
Un seul mot d’ordre « préserver l’indépendance de notre Ville » et ce depuis plus d’un demi-siècle. Mais aujourd’hui plus que jamais, cette indépendance est menacée, les « tripatouillages » autour du grand Marseille m'inquiètent.
 
Y aura-t-il suffisamment de « tripes martégales » véritablement libres de toute chapelle pour défendre notre Ville ?
 
Je le crois, à condition de tous s’unir autour de cette volonté sans aucun clivage.
 
Nous aurons besoin de « tout le monde » ; pour ma part, je m’y engagerai avec détermination et serai présent dans ce combat.
 
Le brave Francis avait raison, « les Martégaux sont des chevaux rétifs », j’ajouterais « toujours ».
 
 
 
 
 
 
 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
Lire les commentaires (1)
Sondage Terminé.
Résultat des votes :
87.76 % Très
8.16 % Moyennement
4.08 % Pas du tout
49 votes au total
 
 
Une "Boutargue" de Martigues, sinon rien ... - Ajoutée le 22/07/2011 à 17:59.
 
 

UNE « BOUTARGUE » DE MARTIGUES

‘SINON’… RIEN !
La période des vacances d’été est l’occasion pour toutes les chaînes de la télévision française de diffuser et rediffuser les vieux films à succès du passé ; difficile donc de trouver une émission divertissante ou intéressante.
 
Pourtant mardi 12 juillet à 20 heures 30, j’ai suivi l’émission de Stéphane BERN « Les Secrets de l’Histoire » toujours bien documentée sur les sujets traités. Ce soir-là, il s’agissait de la fabuleuse découverte en 1920 de la tombe du jeune PHARAON TOUTANKHAMON, décédé à l’âge de 18 ans.
 
Cette formidable découverte archéologique a intéressé le monde entier. D’abord il faut bien le dire par l’abondance des richesses enfouies mais plus spécialement pour les égyptologues pour toutes sortes d’objets qui ont accompagné la vie du jeune Pharaon, de sa naissance à sa mort, entre autres toutes les denrées alimentaires lui permettant de vivre dans l’au-delà, remarquablement préservées.
 
L’émission touchait à sa fin lorsque le commentateur fit appel à un cuisinier, spécialisé quand même, pour démontrer tous les plats que les Egyptiens pouvaient composer à l’époque (et encore maintenant) à partir de ces denrées.
 
Et voilà qu’il montra une magnifique boutargue, comme ingrédient, couleur brune brillante très prononcée, parfaitement conservée.
 
Autant que j’ai pu voir, les deux enveloppes des œufs étaient intactes et non aplaties comme aujourd’hui lorsqu’on les prépare pour mieux les faire sécher (une fois salées).
 
On sait depuis bien longtemps que les œufs de muge séchés étaient appréciés par toutes les populations des pays bordant la Méditerranée : Grèce, Turquie, Tunisie, Egypte… Ce n’était donc pas une « exclusivité » martégale mais, de là à penser que les pharaons en avaient déjà dans leurs assiettes, cela m’a agréablement surpris.
 
Il serait maintenant intéressant de savoir nous, Martégaux, qui l’avons popularisée en France sous le nom de « Boutargue », comment les Egyptiens de 1500 avant J.C. pouvaient l’appeler ?
 
Peut-être que d’éminents égyptologues de notre pays pourraient nous éclairer ? Je livre cette question à leurs réflexions…. Merci.
 
Sacrée Boutargue va ! …
 
 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
Lire les commentaires (3)
Sondage Terminé.
Résultat des votes :
92.16 % Très
3.92 % Moyennement
3.92 % Pas du tout
51 votes au total
 
 
Méfions nous des modes ... - Ajoutée le 07/07/2011 à 23:03.
 
 

MEFIONS-NOUS DES MODES
OU LE PAVE DANS LA MARE
(2EME EPISODE)

 
Dans mon blog du 3 Mai dernier, j'évoquais l'effet "MODE" qui peut déséquilibrer les "appareils" des PARTIS POLITIQUES, quels qu'ils soient, dans le choix de leur candidat pour l'élection Présidentielle.
 
Nicolas HULOT en est le meilleur exemple : après quelques hésitations, fort de sa popularité, il avait fait le pari de se présenter comme leader "d'Europe Ecologie" contre Eva JOL secrétaire générale en titre de ce mouvement écolo.
 
Patatras … le vote des adhérents ou sympathisants du mouvement l'ont mis en nette minorité.
 
On pourrait dont penser après cette veste qu'il irait se rhabiller mais aujourd'hui rien n'est moins sûr.
 
Car si Eva JOLY est la "préférée" de ses compagnons de route depuis l'origine du mouvement, il n'est pas certain, mais pas certain du tout que la vox-populi soit du même avis.
 
C'est l'erreur de beaucoup de croire que le candidat proposé par "les appareils" sera forcément celui choisi par les électeurs et électrices le jour du vote … de ce côté là Nicolas HULOT a encore une chance.
 
Le PARTI SOCIALISTE se trouve encore davantage dans une situation autrement compliquée d'une part, par la multitude de ses candidats potentiels et d'autre part, par l'affaire "STRAUSS-KHAN".
 
En voilà un pour qui s'ouvrait une voie royale (sans mauvais jeu de mots) mais qui aujourd'hui est privé de toute espérance (encore qu'un français sur deux lui garde quand même sa confiance).
 
Nous nous retrouvons donc avec les éléphants habituels du PS : Martine AUBRY, François HOLLANDE, Ségolène ROYAL, Arnaud MONTERBOURG, Manuel VALLS ….
 
En l'absence de STRAUSS-KHAN alors que tout semblait désigner par "l'appareil" le n° 2 c'est-à-dire Martine AUBRY, voilà que la vox-populi propulse et pas qu'un peu, un outsider que l'on avait un peu oublié : François HOLLANDE (même à MARTIGUES dans notre modeste sondage).
 
Cela nous promet de belles batailles.
 
Au sein des verts comme au sein du PS, mais es-ce bien ce qu'attendent leurs électrices et électeurs de notre pays ?
 
Tout cela devrait faire réfléchir tous les APPARATCHIKS de tous les partis et pour toutes les élections, Présidentielle, Législatives ou autres.
 
C'est le peuple qui choisit et non pas les appareils.
 

En bon entendeur, SALUT ….

 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
Sondage Terminé.
Résultat des votes :
77.5 % Très
5 % Moyennement
17.5 % Pas du tout
40 votes au total
 
 
Page : [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 ] Précédente - Suivante
Haut de page
 
LMMJVSD
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
 
 
 
 
Accueil - Présentation - Articles - Agenda - Galerie - Documentation - Livre D'or - Contact - Liens Réalisé par S.a.r.l. ORION