Document sans nom accueil présentation articles agenda documentation livre d'or contact Paul Lombard Martigues
 
Recours - Ajoutée le 29/04/2014 à 00:04.
 
 

 

Effondrement du PARTI SOCIALISTE et du PARTI COMMUNISTE
                On savait que ces élections municipales 2014 présenteraient un caractère politique qui sanctionnerait davantage le gouvernement socialo-écolo que le pouvoir local. Même les prévisions les plus pessimistes n’avaient pas prévues un tel coup de balai pour la gauche en général.
                Les socialistes perdent entre autres Salon et Châteauneuf, les communistes beaucoup plus avec Aubagne et Port Saint Louis. Port de Bouc et Martigues y échappent de justesse au premier tour, Saint Mitre sans espoir de retour.
                Sanction imméritée, à mon avis pour le PC, qui avait été rejeté par Hollande dans son gouvernement et qui par conséquent ne devait pas être autant sanctionné par la vox-populi…
                Mais le lessivage du PC s’amplifie ; après les régionales, les législatives, et aujourd’hui les municipales. Jamais au point de vue national, un tel recul n’avait été enregistré, même la ceinture rouge de Paris a explosé. Le mariage avec Mélenchon a fait long feu.
                Pour Martigues, la liste dite de « gauche », c’est une victoire à la PYRRHUS. Pour le premier tour et la première fois depuis 1965, la municipalité sortante est mise en minorité. C’est un échec retentissant…
                Au grand dam du Maire qui se voyait déjà élu au premier tour avec plus de 60 %. On a parait-il compté et recompté, rien y a fait. 50 % des électrices et électeurs ont rejeté Charroux et son équipe…
                Historique s’il on tient compte de la formidable campagne (le mot n’est pas trop fort) menée par le sortant et ce dés la fin 2013 avec la pression non dissimulée sur le personnel communal et autres ainsi que son concours, ce qui est parfaitement illégal.
                C’est dans ces conditions qu’un recours a été déposé en annulation de ces élections auprès du Tribunal Administratif de Marseille.
                A suivre…
 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
 
 
BALLOTAGE… ET BATTU ! - Ajoutée le 29/03/2014 à 10:55.
 
 

BALLOTAGE… ET BATTU !

              DU JAMAIS VU DEPUIS 1965…

Depuis 1965, date de la réélection de la municipalité de gauche élue de justesse en 1959, le Maire sortant (c’est le cas de le dire) n’avait subi un tel échec.

Tenu en ballotage et battu en voix !

Certes Martigues comme l’ensemble de la France a subi le ras le bol général du gouvernement socialo-écolo sans que pour autant le parti communiste français, en soit partie prenante du point de vue général, mais enfin pour la gauche réunie triomphalement ici à 40 % (dixit le Maire), ça fait plutôt mauvais effet.

Echec d’autant plus retentissant qu’il provient à 33 % de deux candidats pratiquement inconnus avant cette élection.

                Voilà de quoi inquiéter le triomphalisme affiché par le Maire avant le scrutin. Aujourd’hui, un martégal sur deux le rejette.

                Ici, l’orgueil et ingratitude ne paient pas !

Paul Lombard

 

 
Martigues Unie
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
 
 
Un appel de Paul Lombard. UN mécontentement grandissant... - Ajoutée le 11/12/2013 à 15:34.
 
 

 UN APPEL DE PAUL LOMBARD

     UN MECONTENTEMENT GRANDISSANT..
 
Chaque jour qui passe nous apporte son lot de mécontentements de la part du pouvoir central.
La majorité dite de "gauche" qui a porté François Hollande à la Présidence de la République, tend de plus en plus à se fissurer.
Par ailleurs, la cacophonie gouvernementale n'arrange pas les choses.
Les prochaines élections municipales vont être dans un certain sens révélatrices de ce mécontentement à Martigues comme ailleurs, je dirais surtout à Martigues depuis 2009.
En effet, depuis 1959, avec Francis Turcan, notre ancien Maire, nous avions construit une majorité municipale largement ouverte lors des courants politiques traditionnels, basée surtout sur la confiance et l'amitié, que nous portaient les Martégaux depuis plus d'un demi siècle. 
Mon "transfert malheureux" à mon successeur, a brisé cette confiance, ce dernier étant beaucoup plus préoccupé pour asseoir son pouvoir personnel, en musclant la politique municipale pour un clan.
Aujourd'hui, ce ne sont pas les élus qui dirigent la ville, mais, un quarteron de planqués encartés, pratiquement tous à des postes  importants, sans parler du recrutement familial...
Le personnel communal est bien placé pour le savoir, la population de Martigues maintenant aussi...
Par ailleurs, sur le programme municipal présenté en 2008, plus de 20 projets très importants ont été abandonnés sans justifications valables.
Tout cela entraîne une sourde mais importante opposition, pas moins de cinq listes seront présentes aux élections municiplaes de 2014.
C'est dans ces conditions que s'est constituée une liste de candidates et candidats, de convictions diverses, mais qui s'engagent apolitiques, sur le plan municipal, bien décidés à remettre Martigues sur les rails de 2008.
Ils m'ont demandé de bien vouloir la conduire.
Martigues, c'est ma petite patrie, c'est mes racines, c'est mon pays...
J'y ai consacré toute ma vie et la population m'a honoré de sa confiance, pendant plus de quarante ans.
Aujourd'hui, si je reprends le collier, c'est avant tout pour cette confiance ne soit galvaudée, ne soit pas trahie, ce serait un véritable gâchis.
 
Martegales et Martegaux, de souche ou d'adoption, avec "MARTIGUES UNIE",  nous comptons sur vous.
 
 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
Sondage Terminé.
Résultat des votes :
33.03 % Très
3.17 % Moyennement
63.8 % Pas du tout
221 votes au total
 
 
Page : [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 ] Précédente - Suivante
Haut de page
 
LMMJVSD
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
 
 
 
 
Accueil - Présentation - Articles - Agenda - Galerie - Documentation - Livre D'or - Contact - Liens Réalisé par S.a.r.l. ORION