Document sans nom accueil présentation articles agenda documentation livre d'or contact Paul Lombard Martigues
 
Stanis KOWALCZYK - Ajoutée le 16/10/2012 à 22:14.
 
 

Stanis KOWALCZYK

Conseiller Municipal de 1995 à 2008 n’est plus…

 

************

 

C’est avec infiniment de peine que nous apprenons, la disparition de M. Stanis KOWALCZYK, qui fut conseiller municipal de 1995 à 2008.

Sollicité, tant par le groupe socialiste du conseil municipal en 1995 que par moi-même, il a été un élu exemplaire.

Chargé des problèmes de sécurité incendie pour notre commune, il a accompli sa tâche avec un dévouement digne de tout éloge.

Toujours présent tant de jour que de nuit, quand ses responsabilités l’exigeaient, il laissera le souvenir d’un homme de devoir, un homme modeste ce qu’on peut appeler un brave homme tout court.

 

Adieu Stanis, repose en paix tu as bien mérité des tiens et de notre ville.

 

************

 

Obsèques : ce Jeudi 18 Octobre 2012 à 9h00 à l’Eglise de Jonquières.

 

 

Paul LOMBARD

Maire Honoraire de Martigues

 

 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
Sondage Terminé.
Résultat des votes :
90.2 % Oui
3.92 % Non
5.88 % Sans opinion
51 votes au total
 
 
La "Sécurité" Publique a Marseille Cheval de Troie de la future métropole ? - Ajoutée le 12/10/2012 à 00:22.
 
 

La « Sécurité» Publique à Marseille

Cheval de Troie de la Future Métropole ?

 

************

 

Le Bin’s fait autour de la sécurité publique à Marseille a donné l’occasion à toute la droite comme à toute la gauche de Marseille (forts unies en la circonstance) de relancer l’idée de la création d’une métropole dans notre secteur.

A ce sujet, la visite orchestrée par le parti socialiste, du ministre de l’intérieur comme du premier ministre nous a forts déçus.

Lors de sa venue, le premier ministre a fait connaître sa détermination de créer cette métropole, honni un éminemment (droite-gauche) par les maires intéressés dans cette fusion.

En vous portant au pouvoir je dois vous dire, Monsieur le premier ministre, fort respectueusement, que ce n’est pas ce que nous attendions de votre part.

Loin des conciliabules, des salons feutrés la parole doit être donnée d’abord à nos populations.

Je reprendrai ce que disait un jour à M. le Préfet de l’époque, M. Francis Turcan notre ancien maire,

« Monsieur le Préfet : Les Martégaux sont des chevaux rétifs, c’est Non ».

Même si aujourd’hui nous n’avons plus de « pur sang » c’est toujours Non.

 

 

Paul LOMBARD

Maire Honoraire de Martigues

 

 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
Sondage Terminé.
Résultat des votes :
82.61 % Oui
10.87 % Non
6.52 % Sans opinion
46 votes au total
 
 
Plaidoyer pour Marseille - Ajoutée le 09/10/2012 à 22:52.
 
 

 

PLAIDOYER POUR MARSEILLE

 

************

 

Une honorable sénatrice de Marseille a réclamé dernièrement l’intervention de l’armée pour rétablir la sécurité publique à Marseille.

Coup d’esbroufe assurément, car on se demande ce que viendrait faire nos soldats baïonnette au canon dans les quartiers de notre bonne ville de Marseille pour sa sécurité.

C’est une chance qu’elle n’a pas réclamé l’intervention des chars de Carpiagne ou de la légion étrangère d’Aubagne voire l’aviation d’Istres.

Soyons sérieux, si le cas de Marseille est préoccupant pour la sécurité de sa population ce n’est pas par de tels propos surtout venant d’une parlementaire, que l’on règlera le problème.

A chacun ses compétences, l’armée aux opérations militaires, la Police d’état à la sécurité publique. Car il s’agit avant tout d’un problème politique que seuls nos politiques de droite ou de gauche peuvent régler ensemble.

Il ne faut pas quand il y a un ministre de l’intérieur de droite, que toute la gauche lui tombe dessus et quand c’est ensuite un ministre de gauche, ce soit la droite qui en fasse de même.

D’autant qu’à quelque chose près, c’est souvent les mêmes méthodes qui critiquées la veille sont reprises ou accentuées le lendemain.

Je crois que dans toute chose il faut d’abord en rechercher les causes.

Afin d’appliquer les remèdes adéquats et ce n’est pas quelques Missi-Dominici diligentés par Paris qui règleront la situation, les Marseillais en sont forts capables.

J’emprunterai au regretté Abbé Pierre qui se voyant quelque peu débordé dans son action humanitaire disait : «  il faut d’abord tarir la source ».

 

Paul LOMBARD

Maire Honoraire de Martigues

 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
Sondage Terminé.
Résultat des votes :
74.07 % Oui
20.37 % Non
5.56 % Sans opinion
54 votes au total
 
 
Page : [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 ] Précédente - Suivante
Haut de page
 
LMMJVSD
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
 
 
 
 
Accueil - Présentation - Articles - Agenda - Galerie - Documentation - Livre D'or - Contact - Liens Réalisé par S.a.r.l. ORION